• Le conseil de classe, une version parmi d'autres

    J'ai la chance de travailler dans une école où il est important pour les enseignants de laisser la parole aux élèves, de leur apprendre à se parler, de développer leur autonomie et de construire avec eux un comportement de citoyen.

    Chaque classe a ainsi son conseil, et il y a aussi un conseil d'école. Beaucoup se sont inspirés des propositions de l'OCCE pour en définir le fonctionnement. (A noter : la coopérative de classe n'est pas gérée par le conseil, mais le conseil d'école des enfants a pouvoir pour faire des achats, les jeux pour la récréation en particulier). Je me suis aussi appuyée sur la proposition faite sur ce site BlablaCycle3.

    Je livre ici mon fonctionnement, très perfectible.

    Le conseil a lieu une fois par semaine, dure environ 40 mn. On n'y déroge pas, c'est le moment où les conflits sont réglés, et sa régularité permet aux élèves d'accepter de différer le règlement des problèmes rencontrés.

    A chaque séance, un président, un secrétaire et un gardien du temps sont nommés. Une feuille récapitulative annuelle permet d'éviter les "mais tu l'as déjà fait !" et de feuilleter le cahier de conseil pour vérifier... Je mets la date dans la case, je tire au sort les rôles à chaque séance.

    Le conseil de classe, une version parmi d'autres

    Télécharger « Tableau conseil.docx »

    Télécharger « Tableau conseil.pdf »

    Un cahier de conseil est tenu à jour. A chaque séance, il est rappelé qui tient les différents rôles, les papiers lus sont agrafés et les éventuelles décisions prises sont notées.

    En début de séance, il peut y avoir les changements de place (j'en garde la maîtrise, et je peux tenir compte des demandes des élèves.. ou pas !). Tous les quinze jours, il y aussi changement de tous les petits métiers (voir les responsabilités dans la classe). Et une fois par mois, le délégué de classe (ou son suppléant) nous fait le compte-rendu du dernier conseil d'école. Je vais ensuite m'asseoir dans la classe, avec les élèves.

    Le président ouvre la boîte à messages. Dans ma classe, il y en a de trois sortes (avec trois couleurs) : les "Je critique" "j'ai un problème", les "Je félicite j'informe" (sur proposition des élèves) et les "je propose". Il y a aussi les "Je voudrais changer de place parce que" sur papier blanc, que je récupère pour y réfléchir. Ne sont lus que les messages comportant le nom de l'auteur, l'anonymat n'est pas accepté.

    Une fois le message lu, l'auteur peut expliquer sa critique. Puis la parole est donnée à celui/celle qui est critiqué(e). Les autres élèves peuvent aussi demander la parole et donner leur avis (tout comme la maîtresse !). Une fois les explications finies, le président demande à l'auteur du message : "Est-ce que tu peux dire clairement ta demande ?". Ce dernier demande poliment quel changement de comportement il souhaite voir chez son camarade : "Je voudrais que tu arrêtes de me bousculer dans le couloir s'il te plaît", "Je voudrais que tu arrêtes de regarder mes résultats aux évaluations/que tu commentes mes résultats", "je voudrais que tu arrêtes de me crier dans les oreilles"... La parole est donnée à l'autre élève, qui en règle générale, accepte. Et très souvent, change son comportement (au moins quelques temps !).

    Le rôle de l'enseignant est pour moi de participer comme n'importe quel membre, tout en veillant à ce que les échanges se passent bien. Il peut être bon d'avoir ces quelques règles en tête (et en affichage) :

    Le conseil de classe, une version parmi d'autres

    Télécharger « Règles du conseil.pdf »

    Les écueils à éviter :

    - la litanie des plaintes : on aborde un problème en vue de le régler, pas pour se plaindre ni pour se venger d'une critique précédente ;

    - le procès : il y a toujours un élève dont on se plaint un peu plus que les autres. Quand un camarade aborde un problème, on reste dans ce problème là et on évite les "Et à moi il a fait ça et ça..". Un problème à la fois, un message à la fois ;

    - penser qu'un problème n'est pas important et faire écourter son règlement. S'il n'est pas important pour moi, il l'est pour l'élève qui a écrit le message !

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Sandrine
    Lundi 29 Décembre 2014 à 08:09
    J'utilise moi aussi le conseil de classe et il a à peu près la même forme. Par contre, je n'utilise plus le terme ''je critique'' que je trouve trop fort et négatif, à la place j'ai opté pour la dénomination ''j'ai un problème''.
    La mise en place du conseil prend du temps en début d'année mais peut être d'une grande aide pour gérer la vie de la classe.
    2
    Lundi 29 Décembre 2014 à 10:35

    Je trouve aussi, l'ambiance de classe est plus sereine depuis que j'ai ce dispositif. J'aime bien la dénomination "j'ai un problème", effectivement plus positive.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :